Fatzo Algérie

Le cœur est lent,

Toujours en retard,

Face à la raison.

À l’aller comme au retour,

Il prend tout son temps.

Il s’emballe,

Pour un oui,

Pour un non.

Au moindre signe,

Il s’enflamme sans raison.

Domptez,

Adoptez le sauvage,

Puis remettez le dans la nature,

Survivra-t-il ?

Raisonnez  l’enfant,

Calmez  le turbulent.

Ah! Le fou,

Baillonnez  le,

Ligotez  le,

Camisolez  le,

Enfermez le,

À double tour,

Et jetez la clé loin,

Très loin,

Jusqu’à longtemps,

Jusqu’à la fin des temps.

 

Fatzo