C’est en Scandinavie que la femme a la meilleure place dans la vie active

iStock

Le magazine The Economist publie chaque année son « Indice du plafond de verre » qui reflète les progrès réalisés sur le plan de l’égalité des sexes dans le domaine du travail.

Pour cet indice, le magasine étudie le nombre de femmes présentes sur le marché du travail, leur proportion à des postes importants de direction, leur salaire par rapport à celui des hommes et la manière dont elles sont traitées en général.

Les conclusions de l’Indice du plafond de verre 2017 ne sont pas très bonnes. Alors qu’en 2005, 60% des femmes travaillaient, cette proportion dans les pays de l’OCDE n’a que légèrement augmenté lors de la dernière décennie pour atteindre les 63%. Pendant toute cette période, le nombre des hommes actifs est resté d’environ 80%.

Le nombre de femmes à un poste de direction se situe aux environs de 33%. En outre, les femmes gagnent toujours en moyenne 15% de moins que leurs homologues masculins.

La femme active devrait se tourner vers le Nord

On distingue bien entendu des différences importantes selon les régions. Traditionnellement, les pays scandinaves s’en sortent le mieux. Hormis le Canada, le top 10 est constitué de pays européens. La Belgique s’en tire assez bien avec une huitième place. Cependant, les femmes belges ne gagnent toujours pour le même travail que 3/4 du salaire de leurs homologues masculins.

Les deux dernières places sont pour le Japon et la Corée du Sud où à peine 10 à 15% des députés sont des femmes et où celles-ci sont sous-représentées dans les conseils d’administration. Les femmes qui veulent percer feraient donc mieux de se tourner ver le Nord et non vers l’Est.

In:

https://fr.express.live

2017/12/22